Professionnel

Comment évolue la consommation électrique au cours de l’année ?

La consommation électrique d’un foyer est un sujet délicat du fait qu’il engendre une somme colossale si on fait le calcul annuellement. Cette consommation varie d’une saison à une autre, mais aussi de maison en maison. Pour une famille qui se compose de 3 personnes, la consommation n’est pas la même que pour une famille de personnes. Cela peut être doublé si on prend cet exemple de nombre de personnes, mais il est aussi possible que la consommation baisse. Le tout se repose sur le mode de consommation de chaque ménage.

Consommation électrique journalière

On constate une évolution de la consommation électrique d’un foyer au cours d’une journée surtout en hiver. Cette consommation a tendance à augmenter durant les saisons froides du fait de la conservation du confort thermique. De ce fait, le matin elle affiche un pic un peu plus haut et baisse l’après-midi. Durant les nuits d’hiver, la consommation électrique affiche une pointe considérable. Par contre, durant la saison estivale, la consommation électrique de chaque ménage affiche une hausse élevée à partir de 4 heures du matin pour atteindre un maximum vers les 13 heures et baisse peu à peu après cette heure.

Consommation électrique journalière en semaine

En semaine, la consommation électrique de chaque ménage affiche une baisse considérable durant les jours fériés et les week-ends. Cette baisse peut être à l’origine de différents facteurs comme le non-usage de plusieurs équipements électriques dans la maison ou encore l’absence des occupants. Souvent, les familles ont tendance à sortir durant ces jours, d’où la constatation d’une telle baisse. Il se peut aussi que la consommation augmente durant ces jours à cause de l’usage d’autres équipements énergivores, comme durant une fête par exemple. Mais cela n’influe pas pour autant sur la consommation électrique en général.

Consommation électrique journalière annuelle

Un pic de consommation électrique est plus évident en hiver. Certainement à cause de l’effet glace qui fait givrer beaucoup de monde, les humains, mais également les objets qu’on utilise quotidiennement. Déjà, la baisse de température est l’évidence même de cette saison, mais en plus, la nuit est plus prolongée que le jour ce qui engage une utilisation continue de diverses installations électriques dans la maison. Cela ne signifie pas qu’en été cette consommation diminue à grande échelle. Mais c’est le pic de consommation électrique en hiver qui est le plus élevé tout au long de l’année. Seulement entre les jours de fête (Noël et Nouvel An), la consommation électrique affiche une petite baisse du fait du ralentissement des activités économiques dans beaucoup de villes du monde.