Uncategorized

comment réparer un volet roulant électrique

Le volet roulant électrique est notamment réputé pour le confort qu’il procure. Il facilite la vie de ses utilisateurs puisque la montée et la descente de son tablier ne se font plus manuellement, mais par le biais d’un dispositif de commande. Après de nombreuses années d’usage, il est possible que ce type d’ouverture tombe subitement en panne. Dans ce genre de problème, la première chose à faire consiste d’abord à identifier la cause de la panne. Découvrez dans cet article les causes fréquentes de dysfonctionnement d’un volet roulant électrique, et les solutions permettant de le dépanner.

Cas 1 : attache du tablier cassée ou une lame haute cassée

Le blocage du volet roulant électrique peut être dû à l’attache du tablier cassée ou à sa lame haute endommagée.

Si c’est la lame haute qui est cassée, sortez d’abord la partie haute du tablier de ses glissières. Puis faites glisser la lame endommagée sur le côté. De cette manière, la nouvelle lame haute sera la lame du dessous. Dévissez ensuite les attaches de tablier du tube d’enroulement. Puis réintroduisez le tablier dans les glissières latérales. Après cela, vous pouvez ensuite fixer la partie haute des attaches de tablier sur l’axe d’enroulement.

Si c’est l’attache de tablier qui est cassée, dévissez-la, puis changez-la par une nouvelle. Remettez ensuite la lame haute sur la nouvelle attache.

Cas 2 : le décalage de l’enroulement du volet roulant

L’enroulement du volet roulant est décalé si son tablier fait un frottement ou si celui-ci saute. Pour le dépanner, ouvrez d’abord le caisson. Procédez ensuite à la vérification des tulipes. Celles-ci doivent être en bon état. Vérifiez qu’aucun élément n’obstrue le glissement ni l’enroulement du tablier dans ses glissières. Utilisez un niveau à bulle pour rectifier le niveau de l’axe d’enroulement. En cas de décalage, n’hésitez pas de le replacer correctement.

Cas 3 : le problème du moteur

Il est aussi probable que l’inertie du tablier soit due à la panne du moteur. Sachez que 90 % des pannes du moteur volet roulant sont dus à la défaillance de son condensateur. Il s’agit d’un composant électronique de forme cylindrique. Le premier signe montrant la fin de vie de cet élément, c’est lorsque le moteur fait un bruit inhabituel, ou lorsqu’il a du mal à fonctionner. Ce composant est facilement remplaçable. Il faut cependant que le nouveau condensateur ait les mêmes caractéristiques que l’ancien. Pour le changer, démontez d’abord le volet roulant. Délogez le moteur de l’axe d’enroulement. Démontez-le puis identifiez le condensateur. Débranchez ce composant, et changez-le par le nouveau. Cela fait, remettez ensuite le tube d’enroulement dans le coffre. Afin d’éviter le dérèglement des fins de course lors de la remise en place du tablier, vous devez procéder comme suit : servez-vous du moteur. Arrêtez-le en position basse. Dans ce cas, le tube doit tourner vers le bas. Remettez ensuite le tablier à sa place. Enfin, n’oubliez pas de tester le fonctionnement de votre moteur volet roulant électrique.

Par contre, si le diagnostic révèle que la panne ne provient pas du condensateur, vous devez alors vous procurer un nouveau moteur volet roulant. Pour ce faire, vous pouvez suivre ce lien : https://www.motorisationplus.com/motorisation-volet-roulant.html.