Rénovation

Rénover sa façade, des conseils utiles

Généralement, une façade a besoin d’une rénovation tous les 15 ans. C’est un moyen de conserver le charme du bâti mais aussi de prévenir les problèmes d’isolation. Il ne faut pas oublier que la façade supporte au quotidien, diverses agressions pour ne citer que l’humidité et la pollution. Il est normal qu’elle s’abîme à une vitesse « grand V ». Décidé de rénover votre façade ? Découvrez les conseils qui vont vous aider à réussir le projet.

Reconnaître une façade ayant besoin d’une rénovation

Avant tout, il faut souligner que chaque façade a ses propres caractéristiques. Toutefois, il y a toujours des signes qui peuvent annoncer leur usure. Il est possible d’ignorer certaines d’entre elles. C’est le cas d’une peinture qui se décolle ou qui devient terne. En revanche, d’autres signes de détérioration comme l’apparition de moisissures, de mousses ou de fissures méritent un traitement immédiat. Pourquoi ? Tout d’abord parce qu’elles sont causées par des problèmes d’ordre technique. Mais le plus grave, c’est qu’elles peuvent nuire au confort du bâtiment.

Les moisissures sont par exemple causées par l’incapacité de la façade à résister à l’humidité. D’un point de vue technique, elles indiquent un défaut d’isolation. Si elles ne sont pas traitées, le risque de déperditions thermiques est optimal. Quant à la fissure, elle peut avoir un lien avec l’état de la fondation. Elle engendre généralement des problèmes d’infiltration. Voilà pourquoi, il faut lancer les travaux de réparation dans les plus brefs délais. Notons également que dans plusieurs communes, la rénovation de façade est devenue une réelle obligation pour les propriétaires. En effet, elles imposent la réalisation des travaux tous les 10 ans afin de conserver la beauté urbaine. Le non-respect de la règle est puni par le paiement d’une amende de 3.750 €.

 

Les approches à adopter

Pour remettre à neuf une façade, il y a plusieurs approches possibles. Il se peut que ce soit une simple rénovation. Dans ce cas, le but est de nettoyer la façade, d’éliminer les mousses et les lichens qui l’envahissent et d’appliquer un fongicide. Si le mur présente quelques dégâts comme une petite fissure, on adopte une technique simple et facile à mettre en œuvre comme boucher la faille avec du mastic.

La seconde méthode la plus utilisée est le ravalement de façade. Elle convient surtout à un support à crépi ou à enduit. Le principe est de gratter le revêtement en mauvais état et de couvrir la façade d’un nouvel enduit. En ce qui concerne la troisième approche, il s’agit de la restauration. Elle est à privilégier si vous avez une façade en matériau brut, c’est-à-dire en bois ou en pierre. Le concept est de nettoyer le support et de remplacer les matériaux abîmés. Enfin, réaliser une isolation par l’extérieur est aussi un moyen de rénover la façade. Ce procédé est fortement conseillé si vous détectez des problèmes de déperditions thermiques. Le travail à faire est de recouvrir les murs extérieurs d’isolants avant de poser un revêtement.

Quelques conseils pour réussir la rénovation

Peu importe la méthode de rénovation choisie, il y a toujours quelques préparations à faire avant de débuter les gros travaux. Il s’agit du nettoyage de la façade. Cette tâche nécessite de la méthode au risque d’abîmer encore plus le support. Vous pouvez utiliser un nettoyeur haute pression ou bien un jet d’eau. Sinon, misez sur les nouvelles techniques qui donnent des résultats remarquables comme le gommage ou bien le sablage.

Le traitement des dégâts d’usure comme les fissures est ensuite au programme. Bien entendu, il ne faut pas oublier d’appliquer l’anti-mousse ou hydrofuge. C’est ensuite que vous pourrez poser le nouveau revêtement. Il est important de mentionner que vous devez respecter les règles mentionnées dans le PLU (Plan local d’urbanisme) ou le POS (Plan d’occupation des sols) lors d’une rénovation de façade. Ainsi, il faut se renseigner auprès de la mairie.